AVANCEMENT

Changer de discipline, changer de corps

changer de discipline et de corps, par liste d’aptitude, concours, ou détachement.

Changer de corps par liste d’aptitude (Agrégé,PLP, Certifié, EPS…)

Les professeurs PLP peuvent accéder au corps des agrégés par liste d’aptitude. Les PLP des disciplines où il n’existe pas d’agrégation doivent se présenter pour la discipline où ils ont leur diplôme le plus élevé. Les PLP peuvent accéder au corps des certifiés. Les candidats doivent être âgés d’au moins 40 ans et justifier de 10 ans de services effectifs d’enseignement dont cinq dans leur corps actuel.

Les candidatures sont à formuler sur I-Prof (menu « les services »). Généralement, il faut le faire entre le 10 et le 31 janvier. Il faut y joindre, toujours via I-Prof, un curriculum vitae (selon le modèle fixé par l’arrêté15 octobre 1999) et une lettre de motivation faisant apparaitre les étapes de l’itinéraire professionnel et les motivations qui conduisent à présenter sa candidature. Les Inspecteurs et les chefs d’établissements sont sollicités par le recteur pour émettre des avis sur les candidats.

Le nombre de promotions possibles est fonction du nombre de titularisations dans la discipline concernée : 1 promotion pour 7 titularisations. Compte tenu de la baisse des postes offerts à l’agrégation, les possibilités de promotions sont également réduites.

La liste d’aptitude reste très « organisée » par les IPR, ( pas de barème officiel) et au-delà de toutes les compétences de chaque enseignant, il faut avant tout faire savoir ce que l’on fait. Le « mérite » est celui reconnu par nos inspecteurs…

  • Sur le curriculum vitae qui doit faire apparaître la situation individuelle du candidat, sa formation, son mode d’accès au grade, son itinéraire professionnel, les activités assurées par le candidat au sein du système éducatif : Nous conseillons de ne pas dépasser 2 pages, à partir du modèle Iprof. Il faut notamment enrichir la rubrique « activités professionnelles », avec le cas échéant mention des situations de conseiller pédagogique, de tuteur, d’enseignant en établissement ZEP ou Ambition réussite, etc. Il faut aussi faire apparaitre les activités péda menées pour les élèves dans le cadre de l’établissement (sortie péda d’importance, défis régionaux, animation de forum disciplinaire, etc.). On trouve toujours quelque chose à mettre. Il faut aussi essayer de mettre en avant son investissement au-delà du seul cercle de la classe.
  • Sur la lettre de motivation qui fait apparaître l’appréciation portée par le candidat sur les étapes de sa carrière, l’analyse de son itinéraire professionnel, les motivations (projets pédagogiques, éducatifs ou autres) qui le conduisent à présenter sa candidature. Elle est complémentaire au curriculum vitae qui présente des éléments factuels : la lettre de motivation permet au candidat de se situer dans son parcours professionnel en justifiant et en valorisant ses choix. Elle présente une réflexion sur sa carrière écoulée et met en évidence les compétences acquises, les aptitudes et les aspirations qui justifient sa demande de promotion. Il n’y a pas de modèle particulier, il faut « juste » être persuasif et réussir à se présenter sans excès. En somme, la lettre de motivation n’est pas une simple reprise du CV, mais un regard a posteriori sur le parcours accompli (qu’il s’agit de mettre en valeur) et une mise en perspective d’un avenir auquel la promotion donnerait accès : il faut en particulieressayer de faire apparaitre le souhait de “poursuivre l’enrichissement de son parcours professionnel au bénéfice des élèves”, en envisageant par exemple d’exercer de nouvelles fonctions ou de recevoir une nouvelle affectation dans un autre type de poste ou d’établissement. Mettre en avant sa mobilité est un vraie plus. Il faut aussi être assez concret : on peut reprendre un élément du Cv et détailler pourquoi il est un bon exemple de son implication pour sa matière par exemple. La lettre ne doit pas dépasser les 2 pages : il est inutile de vouloir remplir l’espace à tout prix ! Attention ! CV et lettre de motivation doivent être saisis en ligne uniquement. A l’issue des commissions académiques, seules les candidatures rectorales classées (une dizaine par discipline grand maxi) remontent au ministère. L’ensemble des propositions académiques sont examinées en CAPN (commission administrative paritaire nationale). Les candidats retenus ne sont connus qu’à l’issue de la CAPN qui a lieu en fin d’année scolaire en général. Contactez -nous si besoin à Action et Démocratie, 142 rue de Rivoli à Paris.

La procédure est identique pour l’accès aux autres corps: voici les références du BO:

Promotions corps-grade

Accès au corps des professeurs certifiés et des professeurs d’éducation physique et sportive

note de service n° 2011-229 du 12-12-2011 (NOR MENH1130472N)

Promotions corps-grade

Accès au corps des professeurs agrégés

note de service n° 2011-230 du 12-12-2011 (NOR MENH1130460N)

DETACHEMENT PLP SUR POSTE CERTIFIE, SUIVI OU NON SUIVI PAR UN CHANGEMENT DE CORPS PAR INTEGRATION.

Bulletin officiel n°13 du 31 mars 2011

 L’intégration

L’intégration dans le corps d’accueil est désormais possible soit à l’issue de la première année de détachement, soit à l’issue de la deuxième année et enfin au bout de cinq ans selon les modalités décrites ci-dessous.

1) Intégration à l’issue de la première année de détachement :

Le décret du 26 août 2010 prévoit que l’intégration dans le corps d’accueil peut intervenir avant la fin de la période réglementaire de deux ans, sur demande de l’intéressé et après accord de l’administration. Ainsi, les personnels qui souhaitent intégrer le corps d’accueil à l’issue de leur première année de détachement doivent en faire la demande auprès de leur rectorat d’affectation.

2) Intégration à l’issue de la deuxième année de détachement :

Dans les trois mois précédant la fin de la deuxième année de leur détachement, les agents doivent formuler auprès de leur rectorat d’affectation soit une demande de renouvellement de détachement, soit une demande d’intégration dans leur corps d’accueil.

Les agents en détachement dans le corps des DCIO-Cop ne peuvent demander une intégration qu’au bout de cinq années de détachement.

3) Intégration à l’issue de cinq années de détachement :

Un agent admis à poursuivre son détachement au-delà de deux années et maintenu en détachement pendant trois années supplémentaires peut formuler une nouvelle demande d’intégration à l’issue des cinq ans.

4) Dispositions communes :

Les demandes d’intégration devront être adressées au recteur. L’avis du recteur sur chaque demande d’intégration (première année, deuxième année ou cinquième année), qui s’appuiera sur la manièrede servir attestée par le chef d’établissement, devra être communiqué à la DGRH. Seront joints à cet avis l’imprimé de l’annexe 5, la demande formulée par l’intéressé. L’ensemble de ces éléments devront parvenir aux services concernés au plus tard le 1er juin.

Les intégrations sont prononcées par le ministre et portées à la connaissance de la commission administrative paritaire nationale concernée.

L’ensemble de ces dispositions sont applicables aux agents qui seront détachés à la rentrée 2011 mais également à ceux qui sont déjà actuellement en détachement et remplissent les conditions pour être intégrés.

Le changement de discipline avec changement de corps :

exemple : un PLP qui veut devenir certifié .

Année scolaire 2011-2012 :

Validation des compétences dans la nouvelle discipline en fin d’année scolaire par l’inspecteur de la discipline concernée:

Si l’avis est favorable, les enseignants adresseront une demande motivée de détachement dans le nouveau corps et la nouvelle discipline, sur papier libre adressée à Monsieur le Recteur de l’Académie sous couvert du supérieur hiérarchique.

Ce courrier doit être accompagné d’un dossier à télécharger se trouvant en annexe du Bulletin Officiel de l’Education Nationale traitant des détachements :soit de l’année en cours soit de l’année précédente en fonction de la date de parution. Les dossiers complets sont transmis par les services rectoraux au ministère au plus tard le15 mai et sont étudiés en commission administrative paritaire nationale pour validation des candidatures.

Dernier Bulletin officiel : n°16 du 22 avril 2010- RLR : 800-0

Année scolaire 2012-2013 :

Le détachement d’une durée d’un an prend effet au 1er septembre et l’affectation est prononcée à titre provisoire dans la nouvelle discipline pour un an. A l’issue de cette année, les intéressés font l’objet d’une inspection. Après avis favorable des inspecteurs à la fin de la première année de détachement, celui­ci est renouvelé pour une périodec omplémentaire fixée par les statuts particuliers : 4 ans pour l’accès aux corps des professeurs agrégés, des professeurs certifiés, des Professeurs d’EPS, les Conseillers Principaux d’Education,

Les enseignants transmettront au Recteur de l’Académie sous couvert du supérieur hiérarchique la demande de prolongation de détachement en fonction de la durée prévue par le statut du corps d’accueil indiqué ci­dessus.

Les personnels en détachement ne sont pas autorisés à participer au mouvement national interacadémique à gestion déconcentrée durant toute la période de détachement.

Année scolaire 2013-2014

Affectation à titre définitif dans la nouvelle discipline après participation au mouvement intraacadémique.

A la fin de la période de détachement :

les enseignants feront connaître leur intention :

– Soit intégrer définitivement leur corps d’accueil. Les enseignants transmettront au Recteur d’ Académie sous couvert du supérieur hiérarchique la demande d’intégration dans le corps d’accueil. La demande d’intégration est portée à la connaissance de la Commission Administrative Paritaire Nationale concernée.

­ Soit retrouver leur corps d’origine

 

DETACHEMENT CERTIFIE SUR POSTE PLP SUIVI OU NON SUIVI PAR UN CHANGEMENT DE CORPS PAR INTEGRATION.

Vous êtes aujourd’hui affecté(e) à titre provisoire dans un établissement d’enseignement professionnel.

Peut-être l’êtes-vous chaque année depuis déjà deux ou trois ans?

Vous souhaitez peut-être y rester et continuer à y exercer?

l’article 33 du statut des professeurs de lycée professionnel (décret n0 92-1159 du 6 novembre 1992) vous permet d’être placé(e) en position de détachement dans le deuxième grade du corps des professeurs de lycée professionnel dont la situation de déroulement de carrière et de rémunération

est strictement identique à celle des certifiés.

Sans préjuger d’éventuelles dispositions ultérieures, vous pouvez au bout de cinq ans, à votre demande, être intégré(e) comme PLP2 sous la simple réserve d’une inspection pédagogique;

Pin It on Pinterest